dimanche 20 avril 2014

Bavarois nougat-myrtille


A Pâques comme à Noël, je me propose toujours pour apporter le dessert. J'aime tellement confectionner des bavarois (et surtout les manger!) que je ne rate pas une occasion pour en faire. Et comme nous fêtons Pâques chez nos parents respectifs, cela fait 2 gâteaux à préparer (entre ça et les chocolats, je passe 3 jours dans mes casseroles!!!).



Voici donc le gâteau que j'ai fait pour aujourd'hui chez mes beaux-parents (on est nombreux, j'ai donc prévu un cercle de 30 cm pour facilement 16 personnes, à vous d'adapter les quantités en fonction du nombre. Par exemple pour un 8 parts, prenez un cercle de 18 cm et divisez les quantités par 2).



Pour ce gâteau, j'ai décidé d'associer le nougat et la myrtille.



J'ai donc confectionné une dacquoise à l'amande, que j'ai recouvert d'un confit de myrtille,



avant d'y superposer une mousse au nougat et une à la myrtille.



Le tout recouvert d'un nappage à la myrtille.



L'ensemble était très harmonieux.
La mousse au nougat était très gourmande et celle à la myrtille était légère et délicieusement parfumée.



Voilà de quoi bien terminer un bon repas de Pâques!
Pour la déco, j'ai confectionné des petits chocolats avec un chocolat blanc aux pépites de fraise.



Et pour mes photos de coupe, j'avais fais une version individuelle.



Joyeuses fêtes de Pâques à tous.



Pour un cercle de 30 cm:

La dacquoise:
4 blancs d'oeuf
40g de sucre poudre
120g de sucre glace
110g d'amande en poudre

Mélangez les blancs et le sucre poudre et montez-les en neige pour obtenir une meringue légère.
Tamisez le sucre glace et l'amande en poudre et incorporez-les délicatement à la meringue.
Posez le cercle inox sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et tracer son contour au crayon.
Versez le meringue dans une poche à douille et coulez-la sur la plaque en formant le cercle tracé partez du centre c'est plus facile).
Saupoudrez de sucre glace et laissez sécher 10 min. Repoudrez de sucre glace et laissez sécher de nouveau 10 min (pour que se forme une petite croûte).
Faites cuire au four chaud 30 min à 170°C.
Laissez refroidir et décollez la dacquoise.
Déposez-la dans un plat de service et entourez-la du cercle inox.

Le confit de myrtille (il en existe tout prêt sous la marque Rigoni di Asiago par exemple):
250g de myrtille
50g de sucre
1/2 feuille de gélatine

Faites cuire les myrtilles avec le sucre jusqu'à obtenir une confiture légèrement prise.
Faites ramollir la gélatine dans de l'eau froide et incorporez-la hors du feu dans le confit non bouillant.
Laissez refroidir et étalez sur la dacquoise.



La mousse nougat:
400g de nougat blanc
20 cl de crème liquide
3 feuilles de gélatine
33 cl de crème fleurette
2 blancs d'oeuf

Mettez le bol et le fouet pour la crème fouettée au congélateur.
Faites fondre les nougats avec la crème liquide.
Mixez pour obtenir une crème homogène (il ne doit plus y avoir de morceaux d'amande).
Faites ramollir la gélatine dans de l'eau froide.
Refaites chauffer la crème de nougat et ajoutez hors du feu la gélatine égouttée.
Mélangez bien et laissez refroidir.
Montez la crème fleurette en crème fouettée.
Montez les blancs d'oeuf en neige.
Fouettez un peu de chantilly avec la crème nougat pour la détendre et incorporez le reste ainsi que le blanc en neige, délicatement.
Versez dans le cercle et mettez au frigo 1h.

La mousse myrtille:
500g de myrtille (ou de purée prête)
100g de sucre
150g de fromage blanc
4 feuilles de gélatine
30 cl de crème fleurette
1 blanc d'oeuf+20g de sucre

Mettez le bol et le fouet pour la crème fouettée au congélateur.
Faites ramollir la gélatine dans de l'eau froide.
Mixez les myrtilles et filtrez.
Faites-en chauffer 1/4 avec le sucre.
Incorporez hors du feu la gélatine égouttée et mélangez bien.
Ajoutez le reste de purée et le fromage blanc.
Montez la crème fleurette en crème fouettée.
Montez le blanc d'oeuf en neige en ajoutant le sucre à la fin pour le serrer.
Incorporez délicatement la chantilly et le blanc en neige.
Versez sur la mousse nougat et remettez au frigo 2h.

Le nappage:
100g de purée de myrtille (filtrée si besoin)
5 cl d'eau
30g de sucre
1 feuille de gélatine

Faites ramollir la gélatine dans de l'eau froide.
Faites chauffer la purée avec l'eau et le sucre.
Incorporez hors du feu la gélatine égouttée et mélangez bien.
Laissez refroidir et versez sur la mousse myrtille.
Remettez au frigo 4h ou 1 nuit.



Pour servir:
Passez une lame de couteau autour du cercle pour l'enlever.
Décorez le gâteau à votre guise.



Servez bien frais.

vendredi 18 avril 2014

Cakes aux carambars

 

Il suffit parfois de peu de chose pour rendre un gâteau irrésistible.



Et aujourd'hui ce sont des carambars qui ont agréablement parfumé mes petits cakes.



Et plutôt qu'en morceaux, j'ai préféré les faire fondre dans du lait avant de les ajouter à ma pâte.



Ils ont ainsi bien diffusé leur saveur et on avait ce petit goût de caramel à chaque bouchée.



Les petits cakes étaient bien moelleux et très légers.



Un pur régal!



Pour 6 petits cakes ou 1 grand:

10 carambars
20cl de lait
2 oeufs
120g de sucre
5 cl d'huile
300g de farine
1 c à café de levure

Faites chauffer le lait avec les carambars pour les faire fondre.
Fouettez les oeufs avec le sucre.
Ajoutez la farine, la levure et l'huile.
Versez le lait en mélangeant bien pour obtenir une pâte homogène.
Versez dans les moules beurrés (ou silicone) et faites cuire au four 40 min à 180°C (50 min pour 1 grand).
Laissez refroidir et démoulez.



Conservez dans une boite hermétique.

jeudi 17 avril 2014

Tarte Grand Coraya, salicornes, sauce tomate


Je vous propose aujourd'hui une petite tarte aux saveurs de la mer.



J'avais rapporté l'année dernière un pot de salicornes d'une journée au bord de la mer.



Pour ceux qui ne connaissent pas (c'est d'ailleurs la première fois que j'en mangeais), c'est une plante qui pousse sur les sols marins et salés, et qu'on appelle aussi "haricot de mer". On les trouve souvent confites dans du vinaigre, ce qui leur donne un petit goût acide, masquant un peu leur saveur iodée.



Comme mon bocal traînait depuis longtemps des mes placards, j'ai décidé de les cuisiner en les intégrant dans une quiche.



Et pour rester dans les saveurs marines, je les ai associées à des bâtonnets Grand Coraya (la "rolls" des surimis!!!).



Quant à mon appareil à quiche, je l'ai relevé d'un peu de sauce tomate, le rendant ainsi plus léger.



De même pour mon fond de tarte j'ai voulu tester une version light à base yaourt. La pâte était vraiment différente d'une pâte brisée avec une texture plus biscuitée et un petit goût de pain. Elle était bonne mais sans plus!



Quoi qu'il en soit, on s'est régalé, la tarte était très savoureuse et légère, avec ce petit côté acidulé très agréable apporté par les salicornes.



Pour un moule de 24 cm :

La pâte (ou 1 pâte brisée):

150g de farine
40g de yaourt
1 oeuf
1 c à café de levure

Mélangez tous les ingrédients (à la main ou au robot) pour obtenir une pâte homogène.
Formez une boule et étalez-la.
Foncez-la dans un moule.

La garniture:
20 bâtonnets Grand Coraya
100g de salicornes
3 oeufs
20cl de crème fraîche
20cl de sauce tomate
50g de gruyère râpé

Disposez les Coraya sur le fond de tarte.



Fouettez les oeufs avec la crème et la sauce tomate.
Ajoutez le gruyère et les salicornes égouttées.
Versez dans le moule et faites cuire au four 40 min à 200°C.



Laissez tiédir avant de démouler.



Servez chaud avec un peu de salade.

mercredi 16 avril 2014

Gâteau pomme-framboise, au mascarpone



Sur le même principe que le gâteau au yaourt, j'ai préparé ce gâteau avec un pot de mascarpone.



J'ai gardé à peu près les mêmes proportions mais en adaptant les quantités étant donné la taille du pot de mascarpone.



Et comme le mascarpone est par nature plus gras qu'un yaourt j'ai supprimé l'huile et j'ai ajouté un peu de poudre d'amande pour apporter plus de moelleux.



Et pour une texture plus légère j'ai remplacé une partie de la farine par de la maïzena.



Le gâteau était fondant et très gourmand.



Avec des pommes et des framboises acidulées, il était absolument irrésistible!



Pour un moule de 23 cm:

1 pot de mascarpone (250g)
3 oeufs
1 pot de sucre (250g)
1 pot de farine (150g)
1 pot de maïzena (150g)
1/2 pot d'amande en poudre (70g)
1 sachet de levure
1 sachet de sucre vanillé
350g de framboises
5 pommes

Fouettez les oeufs avec le mascarpone et les sucres.
Ajoutez la farine, la maïzena, l'amande en poudre et la levure.
Mélangez bien et incorporez les framboises et les pommes en petits morceaux.
Versez dans un moule beurré et faites cuire au four 45 min à 180°C.



Laissez refroidir et démoulez.

mardi 15 avril 2014

Gâteau de pommes de terre, rosette et reblochon


Cette recette n'est plus trop de saison, car avec ce beau soleil on a plus envie de petits salades fraîches que de plats hivernaux.



Mais l'appel de la gourmandise est plus fort que tout et quand notre corps (et notre estomac) nous réclame un peu de réconfort, j'opte toujours pour un bon plat à base de pommes de terre.



Et aujourd'hui j'ai repris l'idée de la tartiflette pour en faire une sorte de "gâteau".



J'ai superposé des couches de pomme de terre en rondelles avec de la rosette et du reblochon.



Et j'ai lié le tout avec de la crème et un oeuf pour pouvoir le servir comme une quiche.



C'était vraiment très gourmand et rassasiant!



Parfait pour refaire le plein d'énergie (et travailler 2 fois plus pour brûler les calories ingurgitées!!!).



Pour un moule de 20 cm:

800g de pommes de terre
200g de reblochon
11 tranches de rosette
20cl de crème liquide
1 oeuf
1 cube de bouillon de volaille

Epluchez les pommes de terre et coupez-les en fines rondelles.
Faites les cuire 5 min dans 1,5l d'eau bouillante avec le cube de bouillon.
Egouttez-les en prenant soin de ne pas les casser.
Disposez une couche de pommes de terre au fond d'un moule et recouvrez de tranches de reblochon.
Répartissez la moitié de la rosette et recouvrez de pommes de terre.
Mettez le reste de reblochon et de rosette.
Recouvrez du reste de pomme de terre.
Fouettez l'oeuf avec la crème et versez sur les pommes de terre.
Faites cuire au four 1h à 180°C.



Laissez tiédir avant de démouler en retournant le moule sur un plat.



Servez chaud avec un peu de salade.